Notre « très cher député LREM » doit être déçu, son cheval de bataille l’hydrogène retourne à l’eau.

En effet ses interventions au palais Bourbon, s’adressées principalement au ministre déserteur qui de son côté n’a pas dû l’entendre car telle sœur Anne, pour le site de production Bergeracois, nous ne voyons toujours rien venir.

Connaissant son courage il continuera à brasser de l’air.